Mangeons-nous des œufs contaminés au fipronil ?

10/08/2017

C’est un nouveau scandale sanitaire qui, nous le craignons, n’en est qu’à ses débuts. Il y a quelques jours, les autorités indiquaient que la France n’était pas touchée par l’affaire des œufs contaminés au fipronil. Mais de nombreuses poules pondeuses – y compris dans le bio - ont été traitées par du fipronil pour éradiquer leurs poux, produisant ensuite des œufs contaminés. 

foodwatch France est mobilisée depuis le début de cette semaine pour faire éclater la vérité au grand jour. Face à l’ampleur de l’alerte en Europe, foodwatch a interpellé le Ministère de l’Agriculture ce lundi qui a alors admis qu’il n’était pas exclu que des œufs contaminés aient été utilisés par l’industrie agroalimentaire française ! Les médias nous ont énormément sollicités. Car au fil des jours, nous avons appris que deux entreprises françaises puis cinq étaient bel et bien concernées par les œufs au fipronil. Mais combien de temps faudra-t-il attendre pour connaître toute la vérité ? Car nous mangeons des œufs en omelette, dans nos viennoiseries, plats transformés. La restauration collective et la brasserie du coin les utilisent allègrement. 

foodwatch considère que trop de questions restent encore sans réponse. Dans quelles marques retrouve-t-on ces œufs contaminés ? Pourquoi les Pays-Bas, l’Allemagne et la Belgique ont-ils diffusé les listes des codes des œufs contaminés et pas la France ? Le Ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, déclarait hier que « les contrôles menés jusqu'à présent ne montrent pas de toxicité pour la santé humaine ». Quels contrôles ? Et remontant jusqu’à quand ? Bien que les investigations soient toujours en cours, les autorités ne disposent pas encore de toutes les informations mais se veulent rassurantes. En effet, nous venons d’apprendre que le scandale remonterait au moins à novembre 2016… Pour l’instant, en France, aucune information ne perce. Or nous avons le droit de savoir ! 

Si le fipronil est INTERDIT, il y a une bonne raison à cela : la santé des consommateurs. Aux Pays-Bas, plus de 70 entreprises ont produit des œufs présentant un seuil dangereux de fipronil s’ils sont consommés par… les enfants.  Les autorités néerlandaises recommandent d’ailleurs de ne pas donner d’œufs contaminés aux petits. Du coup, on peut se demander si ces éleveurs ont fourni des œufs à la France ? Les consommateurs sont laissés dans l’incertitude ; c’est inacceptable. Silence radio également du côté des éleveurs, distributeurs et fabricants. Ils réaliseraient actuellement des vérifications. foodwatch exige qu’ils communiquent les résultats en toute transparence et nous disent si leurs produits contiennent du fipronil.

Dernière modification le 10/08/2017
 
La newsletter foodwatch

Information, mobilisation, revendications : suivre toute l'actu