Arnaques « made in France »

13/07/2017

Neuf personnes sur dix n’hésitent pas à dépenser plus pour un produit fabriqué en France, d’après un sondage Ifop. Les fabricants alimentaires ont vite flairé la bonne affaire. Dans les rayons des supermarchés, les étiquettes affichant le drapeau tricolore, la mention « France » en lettres capitales ou la carte de l’Hexagone prolifèrent. Mais derrière cette abondance de bleu-blanc-rouge se cachent en réalité de véritables arnaques. Grandes marques, marques de distributeurs mais aussi bio, tous rayons confondus : sachez-le, si les produits sont bien « fabriqués » en France, les étiquettes vous leurrent souvent sur l’origine des ingrédients.

La majorité des consommateurs se tourne vers des produits fabriqués en France au moment de faire ses courses. 91% sont même prêts à payer un peu plus pour consommer du ‘made in France’. Les industriels agroalimentaires ont compris qu’ils avaient là une carte (de France) à jouer pour vendre toujours plus. foodwatch est allée vérifier cela de plus près et le verdict est sans appel : de nombreux produits vous font croire qu’ils sont français alors que leurs ingrédients viennent de loin.

Sous prétexte qu’ils ont été assemblés en France ou qu’un ingrédient est français, on retrouve à l’avant de l’étiquette : drapeau français, carte de France, ou toutes sortes de logos fantaisistes bleu-blanc-rouge. Mais quand on y regarde de plus près, on découvre que les ingrédients proviennent parfois d’Inde, d’Amérique du sud, d’un mystérieux pays « non UE »… Ou bien de l’« Union européenne », autre mention ambiguë pour le consommateur.

Rien ne contraint les fabricants à indiquer la vérité sur l’origine des ingrédients qui composent nos aliments à l’avant des emballages (à l’exception de la viande et du lait). Comme souvent sur les étiquettes, le diable se cache dans les détails. Et ils ne nous ont pas échappés. Babybio, Jacquet, e.Leclerc, Carrefour, Panzani, Belin, Charles & Alice, Buitoni, Madrange, Rochefontaine, Charles Christ, La Laitière… Cocorico ? Voici 10 exemples de ces arnaques sur l’origine :

  • 01/01/1970

    10 arnaques "made in France"

    Diaporama (10 photos)
    • <b>Mini cornichons aux 2 vinaigres, Charles Christ</b><br />Ce bocal se démarque bien avec sa bande tricolore doublée d’une mention &quot;Conditionné dans le Loir-et-Cher&quot;. L’avant de l’étiquette ne précise pas que les cornichons viennent en fait… d’Inde. Maille et Amora se fourniraient aussi à plus de 8.000 kilomètres d’ici mais, elles, n’osent pas mentionner l’origine de leurs cornichons…
    • <b>Petits boudoirs à l’huile essentielle d’orange douce, Babybio</b><br />Ces boudoirs vendus au rayon des tout-petits sont « produits en France ». Il y a même une carte du pays apposée à l’avant de l’emballage… pour inspirer confiance ? Pourtant, ces boudoirs sont composés d’ingrédients « issus de l’agriculture UE/non UE », donc pas forcément français !
    • <b>Cidre bouché Bio village, Marque Repère, E.Leclerc</b><br />Ce cidre est &quot;Fabriqué en France&quot; ; c’est une promesse faite sur l’étiquette avec le visuel de l’hexagone. Mais on ignore d’où proviennent les pommes. Les ingrédients peuvent venir de n’importe où en Europe comme l’indique en toutes petites lettres la mention ‘Agriculture UE’.
    • <b>Lardons mes Allumettes Nature, Madrange</b><br />Cet emballage porte une étiquette affichant du bleu-blanc-rouge et la mention &quot;Fabriqué en France&quot;. On se dit que ces lardons proviennent de porcs français. Mais &quot;Fabriqué en France&quot; ne signifie pas que le porc est français. En réalité, la viande de porc des lardons a pour origine &quot;UE&quot;. Mais d’où précisément ? Mystère.
    • <b>Le Ravioli bolognaise, Panzani</b><br />Panzani mentionne à l’avant de l’emballage la « Viande bovine française » avec un logo tricolore. Ces raviolis contiennent aussi du porc, mais là, la seule précision sur l’origine est « Union européenne » au dos. Panzani essaie-t-elle de nous faire croire qu’on mange de la viande 100% française en achetant ses produits alors qu’une partie des ingrédients viendrait en fait d’autres pays européens ?
    • <b>Crème glacée vanille de Madagascar, La Laitière, Nestlé</b><br />Cette crème glacée est &quot;Fabriquée dans l’Oise&quot;, c’est indiqué à l’aide d’une carte de France tricolore sur la face principale de l’emballage et sur le côté. A l’arrière, on peut même lire que la crème fraîche est fabriquée en Normandie. Mais le flou plane sur l’origine du lait… réhydraté, ingrédient principal de ce produit.
    • <b>Purée de pêches-pommes sans sucre ajouté, Charles &amp; Alice</b><br />La carte de France en bleu-blanc-rouge apposée bien au milieu de l’emballage indique que les pommes sont ‘100% France'. Problème : les photos montrent surtout des pêches. Quand on y regarde de plus près, les pêches composent 60% du produit mais on ignore d’où elles viennent. C’est bien plus que les 40% de pommes françaises vantés sur l’étiquette.
    • <b>Rosette, Auchan</b> <br />Cette Rosette (que l’inconscient collectif associe à Lyon) a été &quot;fabriquée en France&quot;, nous indique l’emballage. L’illustration évoque même un village qui pourrait être français… Mais à y regarder de plus près, on apprend que le porc est d’origine UE. Si le porc est français, pourquoi Auchan ne l’indique-t-il pas pas clairement ?
    • <b>Tarte aux framboises, Carrefour</b><br />L’avant de l’emballage de cette tarte aux framboises &quot;Cuisinée en France&quot; présente une carte de France reconnaissable en un clin d’œil. Oui mais… elle est composée de framboises provenant de Serbie, d’Amérique du Sud et d’Union européenne. Rien que ça. Et on ignore d’où viennent les autres ingrédients.
    • <b>Ratatouille provençale Bio, Rochefontaine</b><br />Le mot « France »  bien visible, du bleu-blanc-rouge et la carte de l’hexagone. Puis la  mention « Certifié FR-BIO-01 ». FR, cela signifie qu’il s’agit de  légumes bio français ? Rien n’est moins sûr. Les ingrédients sont  d’origine « UE/non EU ».
Dernière modification le 13/07/2017
 
La newsletter foodwatch
abonnés:

Vous aussi, inscrivez-vous !