Actualités 06.08.2018

10 arnaques sur l’étiquette : marre qu’on nous raconte des salades !

  • Arnaques sur l'étiquette

Qui dit forte chaleur dit salades, aliments légers, rafraîchissants… mais prudence. Les ingrédients qui composent nos salades maison ne sont pas nécessairement plus sains ni plus honnêtes sur l’étiquette. foodwatch a repéré 10 produits susceptibles de composer une sacrée salade d’arnaques et propose d’agir via une pétition  pour l’un d’entre eux : le « Coraya Suprêmes Homard » qui ne comporte pas la moindre trace du homard vanté sur l’étiquette. 

Les exemples ne manquent pas pour se faire avoir aussi cet été. Aux rayons frais, sec ou sous-vide, l’enquête de foodwatch montre que les fabricants – grandes marques comprises – ne se gênent pas pour embrouiller les consommateurs sur la véritable composition de leurs produits à coup d’arnaques sur l’étiquette. 

Voici les dix produits susceptibles de composer une sacrée salade d'arnaques

Coraya se moque particulièrement du monde avec son surimi ‘Suprêmes au goût frais de Homard’ qui affiche en grandes lettres le mot ‘homard’ à l’avant de son emballage, mais qui n’en comporte pas la moindre trace, pas même sous forme d’arôme. Et ce n’est pas tout : le produit coûte presque deux fois plus cher au kilo que le surimi Coraya « L’Original » et comporte en plus du glutamate, un additif controversé. Des milliers de personnes ont déjà interpellé la marque, qui ne voit pas le problème et pratique ces astuces marketing en toute impunité. On ne lâche rien : signez et partagez la pétition autour de vous. La recette ou l’étiquetage du produit doivent changer.