Actualités 21.03.2019

Promesse santé n°3/5 : « antioxydant », « vitalité » et « énergie » des produits trop sucrés !

  • Arnaques sur l'étiquette

Les aliments qui comportent des vitamines et minéraux peuvent utiliser des allégations santé, attestées par les autorités. La réglementation européenne prévoit depuis 2009 de limiter leur utilisation à certains produits, afin de ne pas encourager par exemple une alimentation déséquilibrée. Mais le dossier traîne depuis dix ans et les critères de sélection de ces produits n’ont toujours pas été définis.

Pendant ce temps, les industriels profitent du flou et utilisent allègrement ces allégations sur des produits parfois trop sucrés. Et c’est bien là que les promesses santé peuvent induire en erreur : « vitalité », « énergie », « antioxydant », les fabricants font passer leurs produits pour plus sains qu’ils ne le réellement.

De la vitamine C employée comme antioxydant, des vitamines B pour donner de l’énergie, du magnésium pour réduire la fatigue, certes. Mais sur quels produits ces allégations santé sont-elles employées ? Biscuits, jus de fruits, smoothies, céréales… l’enquête menée par foodwatch épingle quatre produits qui induisent en erreur à travers des promesses santé sur des produits trop sucrés. Nous avons calculé leur Nutri-Score et le résultat est D, sur une échelle qui va jusqu’à E. A coup de promesses santé, les fabricants parviennent alors à faire passer leurs produits pour plus sains qu’ils ne le sont, ce qui peut finalement avoir des conséquences sur la santé des consommateurs∙rices.