Actualités 19.12.2019

Rétrospective 2019 : plus que jamais, mobilisons-nous ensemble pour faire entendre votre voix

Plus de 250 000 personnes suivent et accompagnent désormais les actions de foodwatch France ! C’est grâce à cette mobilisation que notre contre-pouvoir citoyen a du poids et peut obtenir plus de transparence et une alimentation saine pour tous. En signant les pétitions de foodwatch, en relayant les informations de nos campagnes et en rejoignant les donateurs et donatrices de notre association, vous nous donnez les moyens d'investiguer et d'agir en toute indépendance.

En 2019, votre soutien nous a permis de nombreuses avancées sur nos campagnes

  • ENQUÊTER ET RÉVÉLER DES SCANDALES - viande avariée polonaise, faux steaks et poulets gorgés d’eau destinés aux plus démunis, sanctions insuffisantes dans le procès du scandale de la viande de cheval : foodwatch a encore pointé du doigt le manque de traçabilité et de transparence.
  • AGIR CONTRE L’IMPUNITÉ – foodwatch a porté plainte dans deux dossiers en 2019, pour ne pas laisser les pratiques abusives sans réponse : contre un site internet épinglé dans notre dossier « promesses santé » de mars et contre le cabinet de lobby de MONSANTO, car Ingrid Kragl, directrice de l’information et Karine Jacquemart, directrice, faisaient partie des personnes fichées dans leur dossier d’influence sur le glyphosate. Ces deux plaintes s’ajoutent à celle déposée avec des parents en 2018 dans l’affaire Lactalis, qui suit toujours son cours.
  • DÉNONCER LE LOBBY DE LA MALBOUFFE ET DEBUSQUER LES ARNAQUES SUR L’ÉTIQUETTE – pétition contre le sponsoring européen de Coca-Cola, décryptage de la désinformation de géants de la malbouffe sur le Nutri-score, révélations de notre campagne Arnaques sur l’étiquette sur l’huile de palme masquée dans de nombreux produits alimentaires, les ingrédients surprises des glaces, les 5 arnaques des bouillons Knorr et le Calendrier du Vent 2019.
  • EXIGER L’INTERDICTION DE SUBSTANCES POTENTIELLEMENT DANGEREUSES POUR LA SANTÉ DANS NOTRE ALIMENTATION - glyphosate et résidus de pesticides, additif dioxyde de titane E171 – enfin suspendu en France - et additifs à base de nitrites et nitrates, avec notre pétition en cours avec Yuka et la Ligue contre le cancer. Mais aussi des tests en laboratoires et publications des résultats sur la contamination de laits en poudre pour bébés de Danone et Nestlé par des huiles minérales MOAH qui sont des dérivés de pétrole potentiellement cancérogènes, mutagènes et perturbateurs endocriniens.
  • SE MOBILISER CONTRE LES ACCORDS DE COMMERCE – du CETA avec le Canada au JEFTA et au MERCOSUR, foodwatch mobilise son expertise et sa capacité à faire du bruit pour alerter sur les dangers de ces accords anti-démocratiques qui donnent encore plus de pouvoir aux multinationales.

Grâce à ces actions et grâce à votre engagement, foodwatch a marqué des points en 2019 et a obtenu des victoires significatives :

  • Des marques ont changé leur produit suite à votre pression citoyenne : Yoplait a retiré la gélatine de bœuf de ses paniers et Bonduelle a enfin ôté deux additifs controversés de sa poêlée de légumes.  
  • Après avoir tenté la désinformation pour discréditer le Nutri-score, Nestlé a finalement rejoint les industriels qui s’engagent à adopter ce logo nutritionnel. Les actions de foodwatch en Allemagne et aux Pays-Bas ont aussi poussé ces pays à adopter le Nutri-score officiellement. Prochaine étape : le rendre obligatoire en Europe.
  • Face aux scandales alimentaires, les révélations de foodwatch poussent les autorités à communiquer davantage… mais celles-ci restent encore très loin du compte côté transparence.
  • Le sujet des substances dangereuses dans l’alimentation prend de plus en plus d’importance. Notre pétition contre les additifs à base de nitrites et nitrates fait réagir dans les Ministères et nos tests sur les laits infantiles contaminés que nous avons menés en France mais aussi en Allemagne et aux Pays-Bas ont provoqué des réunions au haut sommet à la Commission européenne, ce qui est un pas de plus vers une règlementation en Europe pour protéger la santé de tous et toutes.

Mais ces étapes encourageantes ne sont pas suffisantes et plus que jamais nous avons besoin de vous pour pousuivre ces combats.

Il reste tant à faire en 2020…

Par nos enquêtes, révélations, actions et débats, nous continuerons à militer avec vous et pour vous pour faire changer les pratiques de l’industrie agroalimentaire et pour que les autorités en France et en Europe protègent vos droits.

Votre soutien et votre voix comptent et nous donnent la force et le pouvoir de changer les choses.
Ensemble en 2020, nous ne lâcherons rien !

Je soutiens foodwatch