Actualités 26.03.2020

Arnaques sur l’étiquette : en avez-vous en stock ?

  • Arnaques sur l'étiquette

Confinement oblige, notre équipe doit suspendre ses longues enquêtes en supermarchés. Mais il en faut plus pour nous décourager ! En réalité, les arnaques sur l’étiquette sont partout, et elles ont déjà infiltré nos placards. Camille, notre responsable de campagnes, est tombé sur une belle arnaque sur l’étiquette en fouillant le fond de son tiroir à épices. Boris, un foodwatcher en colère, s’est fait avoir par l’étiquetage d’un miel. Et si vous partiez vous aussi à la chasse aux arnaques ??

Un « mélange malin » de Ducros pas si malin 

Un « mélange malin poulet rôti au paprika & oignons » de la marque Ducros se cachait dans les placards de notre responsable de campagnes. Malgré sa forme et son marketing identique à bien d’autres épices de la marque, ce produit cache bien une arnaque sur l’étiquette. 

Il a pour premiers ingrédients du sel, de l’amidon de pomme de terre et de l’ail. On est loin de ce qu’on pouvait imaginer derrière la promesse d’un mélange « Poulet rôti au Paprika et oignon ». Les deux ingrédients promis sont quant à euxprésents en faible quantité : à peine 10 % du produit. Il y a si peu de paprika (6%) que Ducros a dû rajouter du colorant (à base de paprika tout de même) pour donner l’illusion de la couleur orangée de cette épice a son mélange. 

Finalement, la cerise sur le gâteau - ou plutôt l’additif dans les épices, c’est la présence d’un additif alimentaire controversé pour la santé. Il s’agit du dioxyde de silicium, ou E551 pour les intimes, qui peut contenir des nanoparticules. 

A 34,50€ le kilo, c’est surtout Ducros qui se la joue malin et induit en erreur le consommateur !

Un miel l’Apiculteur du « Domaine » mais pas du tout français 

Certains foodwatchers, comme Boris, ont commencé eux aussi à fouiller leurs placards et à nous envoyer des arnaques sur l’étiquette. Parmi elles, ce « miel crémeux bio » de la marque Miel l’Apiculteur (Famille Michaud, un géant du Miel Français). Un bel exemple d’arnaque au made in France : le packaging induit le consommateur en erreur en mettant en valeur le nom du « Domaine Saint-Georges » à l’avant de l’emballage. Mais Boris a ensuite découvert sur le couvercle, une fois à la maison, que le miel provenait en réalité de… Bulgarie !

C’est à votre tour ! 

Les arnaques sur l’étiquette sont nombreuses : huile de palme masquée par du marketing, petite quantité d’ingrédients mis en avant sur l’emballage, des produits soi-disant traditionnels mais bourrés d’additifs controversés, des allégations santé à la limite de la vérité, des produits « sains » mais très (très) sucrés ou contenant des additifs controversés, ou encore du pseudo made in France qui vient de l’autre bout du monde… Vous avez le choix ! 

L'équipe foodwatch vous propose donc une « chasse aux trésors » dans vos fonds de placards pendant cette période de confinement. Prenez le temps de lire les étiquettes que vous trouvez suspectes et envoyez-nous les produits qui vous interpellent, nous publierons les meilleurs ! 

J'envoie mon Arnaque sur l'étiquette via Facebook 

J'envoie mon Arnaque sur l'étiquette par mail

Vous n’êtes pas inspiré·e ?
N’hésitez pas à aller fouiller dans les arnaques présentes sur notre site internet ou dans le calendrier du vent 2019 qui en rassemble 25 différentes ! 
A vos placards ! 

Pour aller plus loin :

Vous avez aimé cet article ? On a encore plein de sujets sur le feu : aidez-nous à continuer !

foodwatch est une association 100% indépendante qui refuse tout financement public ou dons d’entreprises qui pourraient présenter le moindre conflit d’intérêt. Ce sont donc vos dons qui garantissent notre liberté de parole et d’action pour enquêter, lancer l’alerte et faire bouger les choses. Ensemble, notre voix compte. Merci !

Je fais un don