Loi alimentation adoptée : foodwatch dénonce une coquille vide

02/10/2018 | 2 liens RETOUR

La version finale de la Loi alimentation est une coquille vide. « Stéphane Travert a passé son temps à expliquer que pour une alimentation plus saine, il ne fallait surtout ni loi ni décisions politiques mais au contraire faire confiance aux engagements volontaires des industriels. Mais cela ne marche pas ! », dénonce Karine Jacquemart, directrice générale de foodwatch en France.

Pour preuve : la commission d’enquête parlementaire sur l’alimentation industrielle vient de confirmer dans son rapport que l’autorégulation ne fonctionne pas. Contre la malbouffe, rappelle foodwatch, il faut des règles claires, par exemple pour limiter les contaminants comme les huiles minérales ou pour réglementer la publicité pour la malbouffe qui cible les enfants. La loi alimentation est vraiment une occasion manquée. foodwatch appelle le gouvernement à enfin agir pour protéger l’intérêt général et non uniquement les lobbies de l’industrie.

 
Contacts presse

Par email :

media@foodwatch.fr 

Ou par téléphone :

+33 (0)1 / 43 20 86 49


foodwatch France

53 rue Meslay
75003 Paris
France