Monoprix fait passer un nectar pour un jus et prétend que c’est de « l’humour »

08/02/2017

La brique « Orange, pêche, abricot » de Monoprix affiche la mention « 3 nouveaux meneurs de jus » mais ce produit n’est pas un jus. C’est un nectar fabriqué à partir de jus concentrés et d’eau. Monoprix répond à foodwatch qu’il s’agit d’une « phrase humoristique ». La blague ne s’arrête pas là. Ce même produit qui vante l’orange, la pêche et l’abricot contient en réalité majoritairement… du raisin. Monoprix camoufle la véritable nature de son nectar et induit les consommateurs en erreur. Une nouvelle arnaque sur l’étiquette. foodwatch a donc interpellé la marque, qui promet un changement. Mais lequel et quand ? 

Ceci n’est pas un jus… 

Avec la mention « 3 nouveaux meneurs de jus » indiquée à l’avant de l’emballage, tout porte à croire que Monoprix tente de faire passer son produit pour un jus. Le problème, c’est qu’il s’agit en réalité d’un nectar, et que cette information importante pour le consommateur n’est mentionnée qu’en petites lettres à l’arrière de la brique. Le décret en vigueur sur les jus de fruits et nectars stipule pourtant clairement que la mention « doit figurer, en caractères clairement visibles, à proximité immédiate de la dénomination ». A la différence d’un jus, un nectar est obtenu en ajoutant de l’eau à de la purée de fruits et/ou de la purée de fruits concentrés et même parfois avec des sucres ajoutés. 

Monoprix a répondu à foodwatch qu’il s’agissait d’une « phrase humoristique ». Néanmoins, elle induit bien le consommateur en erreur qui croit acheter un jus mais boit finalement un nectar.  Monoprix semble finalement reconnaître dans sa lettre « l’ambiguïté » de cet étiquetage et nous annonce qu’il modifiera la mention « 3 nouveaux meneurs de jus ». C’est un bon début mais nous ne savons pas encore quand ce changement prendra effet, ni par quoi sera remplacée cette phrase d’accroche. Le site de vente en ligne de Monoprix présente également ce nectar comme un jus. 

…C’est surtout du raisin 

Et ce n’est pas tout. Ce nectar n’a pas fini de vous surprendre puisqu’il fait aussi l’objet d’une pratique plutôt courante sur le marché des jus de fruits : la mise en avant sur l’emballage de fruits qui ne sont pas majoritaires. 

Ce produit « Orange Pêche Abricot » de Monoprix est en fait un nectar majoritairement à base de jus concentré de raisin. Ce fruit n’est pourtant mentionné ni dans la dénomination, ni sur l’image présente à l’avant de l’emballage. Les trois fruits mis en avant représentent moins de la moitié de la composition du produit. 

Cette pratique qui dupe le consommateur est légale. Du coup, nombre de fabricants ont tendance à mettre en avant les fruits les plus vendeurs sur les emballages bien qu’ils ne soient présents qu’en faibles quantités dans le produit. C’est le cas avec ce nectar Monoprix. Mais nous avons repéré de nombreux autres cas d’arnaques identiques, comme par exemple : le jus Auchan poire mirabelle qui contient surtout 75% de jus de pomme sans l’annoncer à l’avant, le jus Tropicana Cocktail du monde goyave mangue litchi qui contient 67% de jus et purée de pommes ou encore le jus Carrefour Sélection kiwi mangue banane qui contient surtout 64,5% de jus de raisin. 

 

foodwatch a renvoyé, le 25 janvier 2017, un courrier à la direction de Monoprix leur demandant que la présence majoritaire du raisin et le fait que ce produit est un nectar soient plus clairement indiqués à l’avant de l’emballage. A suivre…

foodwatch continue également d’attirer l’attention des autorités sur ces pratiques abusives, et réclame que ces arnaques légales deviennent illégales. 

Dernière modification le 08/02/2017
 
La newsletter foodwatch

Information, mobilisation, revendications : suivre toute l'actu