Promesse santé n°4/5 : jouer sur les mots et s’acquitter grâce au marketing !

21/03/2019

Difficile de distinguer une allégation santé, encadrée par une règlementation, d’une dénomination de produit qui ne veut finalement pas dire grand-chose. Les fabricants jouent avec les mots, usent du champ lexical du bien-être, s’exemptent de conditions pour remplir leur promesse… et ils assument ! Ce n’est finalement que du pur marketing, un argument qui permet d’induire en erreur en toute légalité.

Ricola nous vend une infuselle « Bonne nuit » sans effet sur le sommeil. Kusmi Tea a nommé son thé « BB Detox » mais affirme ne pas utiliser d’allégation « détox ». Interpellées par foodwatch, les marques se justifient en expliquant qu’il ne s’agit là que de dénominations et surtout pas de promesses santé… Une réponse qu’on a un peu de mal à avaler.  

Dans d’autres cas, certaines dénominations nous ont même fait sourire, comme « Joie de vivre » de Yogi Tea ou encore « Hydrathé » pour une infusion. Et l’eau ça mouille, vous dites-vous ? 

Les industriels doivent arrêter de nous balader !

  • Infuselle ‘Bonne nuit’ – Ricola Contactée par foodwatch, la marque répond que le nom « Bonne Nuit » n’est pas lié à une promesse santé, mais plutôt « au moment de consommation conseillé et au bien-être en général ».

  • Thé ‘BB Detox’ – Kusmi Tea Contactée par foodwatch, la marque affirme qu’elle n’utilise pas d’allégations santé et va même jusqu’à souligner qu’il n’existe pas de définition sérieuse du mot « détox ». Elle précise que « detox » est « uniquement utilisé pour promouvoir un mode de vie centré autour du bien-être et du plaisir ».

  • Infusion ‘Hydrathé’ – Infuz C’est écrit sous la boîte : « idéal pour maintenir une hydratation essentielle à l’organisme ». Selon la marque, il n’y pas d’axe santé mais a décidé de « rappeler une généralité à savoir que boire une infusion participe à un apport hydrique quotidien ».

  • Infusion ‘Joie de vivre’ – Yogi Tea La marque n’a pas répondu à foodwatch, mais il est clair que cette dénomination de produit n’a rien d’une allégation santé scientifiquement validée.

Dernière modification le 21/03/2019
 
La newsletter foodwatch
abonnés:

Vous aussi, inscrivez-vous !