Puget/Lesieur : cessez de trahir notre confiance avec votre vinaigrette à l’eau

Puget, avec sa vinaigrette au vinaigre balsamique et tomates séchées, abuse de sa réputation pour induire les consommateurs en erreur. Peu d’huile d’olive dans ce produit qui contient à peine 1% de tomates séchées et plus d’eau, de vinaigre blanc et rouge que de vinaigre balsamique… pourtant vantés à l’avant de l’emballage. Signez maintenant notre pétition adressée à Puget/Lesieur pour dire non à ces pratiques abusives !

foodwatch a lancé cette pétition le 26 juin 2014.

Lire l'intégralité de la pétition

Mesdames, Messieurs,

Avec votre vinaigrette Puget, huile d’olive vierge extra, vinaigre balsamique, tomates séchées, vous profitez de votre réputation pour induire les consommateurs en erreur.

Ce produit contient peu d’huile d’olive Puget, à peine 1% de tomates séchées et plus d’eau, de vinaigre blanc et rouge que de vinaigre balsamique… pourtant vantés à l’avant de l’emballage et dans le nom de la vinaigrette.

Vous jouissez d’une image forte auprès des consommateurs et vous félicitez d’être la marque leader sur le marché de l’huile d’olive. Mais l’huile d’olive annoncée sur la face avant du produit ainsi que le vinaigre balsamique et les tomates séchées ne constituent qu’un tiers de la vinaigrette. Pour les deux tiers restants, elle contient des ingrédients bon marché tels que de l’huile de colza, de l’eau, du vinaigre blanc et rouge et de la purée de tomates.

Vous semblez ainsi économiser sur les ingrédients de qualité en les remplaçant par d’autres moins chers. Vos fidèles consommateurs sont donc induits en erreur sur la qualité de ce produit.

Vous affirmez que les consommateurs qui l’ont testée l’ont appréciée. Mais savaient-ils que l’huile d’olive serait mélangée à l’huile de colza, moins chère et que derrière l’illusion de la tomate séchée - à peine 1% - se cachait surtout la purée de tomates ? Savaient-ils que ce produit qui contient une quantité non-négligeable d’eau serait vendu au prix d’une bonne huile d’olive, soit près de 10€ le litre ?

Puget devrait soit tenir ses promesses de qualité soit mentionner clairement à l’avant de l’emballage qu’elle utilise de l’huile de colza, de l’eau, du vinaigre ordinaire, et ce à côté des ingrédients qualitatifs mais présents en moindre quantité.

Pour rester leader, n’abusez plus des consommateurs ! Car nous n’entendons plus faire confiance aveuglément aux produits Puget.

Prénom Nom (sera ajouté automatiquement)

Pétition envoyée à :

  • Xavier Beulin, président de Sofiprotéol
  • Yves Delaine, directeur général adjoint Sofiprotéol et président de Lesieur
  • Romain Nouffert, directeur général Lesieur
  • Sophie Bogdelin, directrice marketing Lesieur
  • Valérie Busson, Directrice de la Communication des Relations Publiques chez Lesieur