Fipronil et fraudes alimentaires : nous voulons la vérité et la garantie d'être protégés !

fipronil_petition_350x250_foodwatch_soulcie1.jpg
signatures. Vous aussi, signez !

Le scandale du fipronil a officiellement éclaté le 20 juillet 2017. Mais nous ignorons toujours si nous mangeons des aliments contaminés ou si nous en avons dans nos placards, nos frigos. Ce jour-là, la Belgique a alerté ses voisins européens – dont la France – sur l’utilisation de l’insecticide pourtant interdit dans la filière volaille destinée à la consommation. Plus d’une cinquantaine de pays sont désormais touchés.

En France, la liste des aliments contenant du fipronil continue de s’allonger au fil des jours. Les informations nous parviennent au compte-goutte. Les autorités tentent de rassurer les consommateurs∙rices en minimisant les risques pour la santé, mais sans expliquer quels contrôles sont effectués ou non et sans en fournir tous les résultats. Du côté de la grande distribution et des fabricants qui nous vendent ces produits, c’est le silence radio. Et nous, consommateurs, sommes laissés dans le flou.

C’est inacceptable. D’autant plus que les autorités, mais aussi les entreprises de l’industrie agroalimentaire et les distributeurs, se posent en victimes ! La réglementation européenne est pourtant claire sur leurs responsabilités : ils doivent garantir la traçabilité et s’assurer de la conformité et la sécurité des aliments mis sur le marché.

Encore un scandale, quatre ans après celui de la viande de cheval, qui montre leur incapacité à nous protéger de nouvelles fraudes alimentaires. Il est grand temps d’agir.

Signons pour réclamer la vérité et exiger de nos dirigeants qu’ils prennent les mesures urgentes pour nous protéger.

foodwatch a lancé cette pétition le 23 septembre.

Lire l'intégralité de la pétition

Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation,

Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances,

Quatre ans après l’affaire de la viande de cheval, le scandale du fipronil révèle une nouvelle fois l’incapacité des autorités françaises et européennes, mais aussi de l’industrie agroalimentaire, à nous protéger des fraudes alimentaires.

De nombreux citoyens européens ont consommé des aliments contenant du fipronil, sans doute depuis plus d’un an, selon la Commission européenne. Alors que l’affaire a éclaté au grand jour le 20 juillet dernier, nous ignorons toujours si nos placards, nos frigos renferment des aliments contaminés ou si nous continuons d’en manger.

La liste des aliments contenant du fipronil continue de s’allonger au fil des jours. Les autorités tentent de rassurer les consommateurs∙rices en minimisant les risques pour la santé, mais sans expliquer quels contrôles sont effectués ou non, et sans fournir les résultats des tests. Du côté de la grande distribution et des fabricants qui nous vendent ces produits, c’est le silence radio. Et nous, consommateurs, sommes laissés dans le flou.

Industriels et gouvernement se posent en victimes de ces fraudes. Or les responsabilités de la France - comme tous les États membres européens - ET des fabricants et distributeurs sont très clairement établies par les réglementations européenne et française : ils ont l'obligation de protéger les consommateurs et de mettre en place toutes les mesures permettant de garantir la traçabilité et la sécurité des denrées alimentaires.

Nous demandons donc aux Ministres et aux autorités en charge de répondre, de façon urgente, à ces obligations et à nos droits. Nous voulons :

  1. La totale transparence. Mangeons-nous des aliments contaminés par des substances interdites sans le savoir ? Communiquez de façon totalement transparente toutes les informations sur les alertes européennes reçues, les produits et marques concernés, les mesures prises, la couverture des contrôles effectués tant par l’administration que par les entreprises et les résultats détaillés de ces contrôles (positifs et négatifs) et ce, depuis septembre 2016. Nous avons le droit de savoir.
  2. Un renforcement des mesures qui permettront de véritablement nous protéger de ces fraudes alimentaires et de la contamination de nos aliments par des produits non autorisés. Etablissez les responsabilités des fabricants et distributeurs qui doivent être contraints de rendre des comptes. Apportez des garanties pour une prévention plus efficace des fraudes alimentaires en renforçant la traçabilité, les contrôles, les sanctions et la transparence des informations.

Dans l’attente de ces actions.

Cordialement.

Prénom Nom (sera ajouté automatiquement)

Cette pétition a été envoyée à : 

  • Stéphane Travert, Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
  • Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances