URGENCE CETA - Demandez à vos parlementaires de ne pas ratifier le CETA !

URGENCE CETA - Demandez à vos parlementaires de ne pas ratifier le CETA !

Mobilisons-nous face au passage en force pour faire adopter le CETA, l’accord de commerce et d’investissement Europe-Canada par la France en 3 semaines sans la moindre chance d’un débat démocratique. Les députés voteront le 17 juillet, en séance plénière de l’Assemblée nationale. La volonté d’Emmanuel Macron est claire : ratifier le CETA en catimini, dans la torpeur de l’été, en espérant le moins de contestation possible. 

Les députés n’ont pas la possibilité de modifier le texte : ils ne peuvent que l’approuver ou le rejeter. 

Au nom de l’urgence climatique, de la santé et de notre alimentation, de l’agriculture, de l’emploi, des services publics et de la démocratie, aidez-nous à interpeller les députés et sénateurs. Plus nous serons nombreux, plus nous aurons de chance de bloquer la ratification du CETA !

Sur cette page, vous pouvez envoyer un courriel aux député·e·s pour leur demander de ne pas ratifier le CETA. Pensez bien à modifier le texte pour qu’il soit adapté (notamment choisir entre Monsieur et Madame le/la député·e).

Protection des données

Responsable : FOODWATCH France, Association loi 1901. Finalités: En envoyant ce formulaire, votre prénom et  votre nom de famille seront communiqués aux destinataires que vous avez choisis. Vos données personnelles seront conservées par FOODWATCH France à des fins de statistiques et, si vous le souhaitez, à des fins d’administration des abonnés, de propositions de participations à d’autres actions et de soutien. Vous bénéficiez de nombreux droits relatifs à vos données personnelles : droit d'accès, de rectification, d'opposition, de suppression, à l’oubli, limitation du traitement, portabilité de vos données, droit de définir des directives sur vos données après votre décès, etc. Vous pouvez exercer ces droits en nous écrivant à l’adresse email info@foodwatch.fr ou à foodwatch, 53 rue Meslay 75003 Paris. Pour plus d'informations, consultez la page protection de vos données.