Pétition

Ukraine : quand huile de palme et OGM remplacent le tournesol, nous avons le droit de le savoir

Pétition

Ukraine : quand huile de palme et OGM remplacent le tournesol, nous avons le droit de le savoir


Biscuits, pots pour bébé, œufs, chips, pesto, frites, poulet, cakes, céréales… Nous avons découvert que les recettes de nombreux aliments allaient changer à cause des problèmes d’approvisionnement dûs à la guerre en Ukraine. A la place du tournesol, on trouvera de l’huile de colza ou encore de l’huile de palme. Et les importations de tourteaux de soja OGM d’Amérique pour nourrir les animaux vont également flamber. 

Le risque ? Que vous ne sachiez rien de ces changements de recettes, l’information étant quasiment invisible au moment de votre achat. 

Le besoin de flexibilité pour éviter des ruptures de production est bien compréhensible, et nous comprenons qu’il puisse y avoir des dérogations ponctuelles sur les listes d’ingrédients. Mais il n’empêche en rien les industriels de communiquer clairement sur ces modifications : pas de dérogations sur notre droit à l’information !

Ainsi, nous exigeons que fabricants et distributeurs s’engagent à nous informer clairement en rayons et en ligne, pour chaque produit, de façon transparente et sans délai. Nous voulons connaître ces modifications d’ingrédients, leur durée et leur justification. 

Vous aussi, vous voulez savoir si vos aliments préférés ont changé de recette ? Avec nous, demandez la transparence : signez la pétition. 

Cette pétition s’adresse à tous les acteurs de l’industrie agro-alimentaire et distributeurs. Elle est envoyée chaque jour avec les nouvelles signatures par e-mail à :

  • La principale fédération de fabricants : ANIA, Association nationale des industries alimentaires 
  • Des grandes marques comme Nestlé, Danone, PepsiCo, Mondelez, Unilever, Avril, MacCain 
  • Les principaux distributeurs : E.Leclerc, Intermarché, Picard, Carrefour, Auchan, groupe Casino-Monoprix, et la FCD, Fédération du Commerce et de la Distribution qui représente la grande distribution

Madame, Monsieur,

La guerre en Ukraine a des conséquences sur votre approvisionnement en certaines matières premières, notamment l’huile de tournesol et donc sur les produits que vous commercialisez.

Nous avons été informés que de nombreuses entreprises doivent adapter les recettes de certains aliments et recourir à des sources d’approvisionnement alternatives, comme par exemple l’huile de colza ou l’huile de palme. Ces reformulations sont en cours, avec des dérogations des autorités pour permettre un changement d’ingrédients sans changement immédiat des étiquettes sur les produits. Frites, chips, sauces, biscuits, margarines, plats préparés, pesto, poisson pané, etc. : des milliers de produits sont concernés.

Nous, consommatrices et consommateurs, pouvons comprendre certaines adaptations de recettes dans l’urgence, mais nous revendiquons notre droit de savoir.

Nous vous demandons donc de vous engager publiquement à nous informer en toute transparence et sans délai sur ces reformulations (allergènes, origine, modification d’ingrédients, etc), sur la durée de ces dérogations, ainsi que sur les justifications de ces changements et de vos choix d’ingrédients de substitution. Ces informations sont d’autant plus importantes qu’elles peuvent concerner des ingrédients allergènes, mais aussi des ingrédients controversés, comme l’huile de palme et des produits OGM pour nourrir le bétail, tels que des tourteaux importés d’Amérique latine.  

Le règlement européen INCO sur l'information des consommateurs 1169/2011 est clair : « Afin d’atteindre un niveau élevé de protection de la santé des consommateurs et de garantir leur droit à l’information, il convient que ceux-ci disposent d’informations appropriées sur les denrées alimentaires qu’ils consomment. Les choix des consommateurs peuvent être influencés, entre autres, par des considérations d’ordre sanitaire, économique, environnemental, social ou éthique ».

Une liste des produits concernés en ligne telle que prévue est utile mais ne saurait suffire. Ces informations doivent être disponibles pour toutes et tous au moment de l’acte d’achat, pour chaque produit, dans les rayons des supermarchés, comme sur vos sites, réseaux sociaux et sur les sites de vente en ligne. 

Dans l’attente de votre réponse et de ces informations,

Cordialement,

25325

ont déjà participé

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

Protection des données : votre prénom, et votre nom seront communiqués aux cibles de cette action. Vous recevrez un e-mail pour confirmer votre participation. Vos données personnelles seront conservées par foodwatch France à des fins de statistiques et, si vous le souhaitez, pour vous tenir informé.e de nos campagnes et vous proposer de participer à d’autres actions. Vous pouvez à tout moment exercer vos droits de rectification, suppression etc. de vos données, par e-mail à info(at)foodwatch(dot)fr ou courrier. Plus d'informations , consultez la page sur la protection des données.