Actualités 13.12.2018

Arnaques au rayon soupes : cinq grandes marques épinglées

Alors que la saison froide fait décoller les ventes de soupes, foodwatch dénonce une série d’arnaques sur ces produits. Cinq exemples flagrants repérés chez Liebig, Léa Nature, La Potagère, Tanoshi et enfin Knorr, épinglée par une pétition pour sa soupe « Poule Vermicelles » (gamme « Les économiques ») qui ne contient pas un seul morceau de poule.


Quand le thermomètre baisse, les ventes de soupes augmentent inéluctablement. Les fabricants et distributeurs multiplient d’ailleurs les promotions pour attirer le chaland. Mais derrière ces soupes prêtes à l’emploi que l’on pense saines – parfois à tort –, se cache une variété d’arnaques sur l’étiquette que foodwatch dénonce. C’est le cas chez Liebig, Léa Nature, La Potagère, Tanoshi. foodwatch cible particulièrement Knorr car sa soupe « Poule Vermicelles » de la gamme « Les Economiques » ne contient pas de morceaux de la poule promise.