Actualités 26.06.2019

Huile de palme masquée dans les produits traditionnels : non merci !

  • Arnaques sur l'étiquette

Sept consommateurs·trices sur dix veulent des aliments sans huile de palme , et pourtant elle est toujours largement présente dans les rayons des supermarchés. L’industrie agroalimentaire use et abuse du marketing sur les étiquettes : « grand-mère », « à ma façon », « sélection », etc. sur une multitude de produits qui se font passer pour traditionnels. Les emballages alléchants masquent en réalité la présence d’huile de palme… qui engraisse avant tout le chiffre d’affaires des fabricants. Et vous êtes nombreux·ses à nous alerter sur ce problème. 

foodwatch a pris les industriels la main dans le palmier et dévoile l’huile de palme derrière l’étiquette en épinglant 5 produits, et appelle l’ensemble des consommateurs à faire de même.

L’huile de palme avance masquée 

Fabricants et distributeurs débordent d’inventivité pour éviter que l’on se pose la fameuse question « y a-t-il de l’huile de palme là-dedans ? ». S’il y en a, l’huile de palme est mentionnée – c’est une obligation - mais souvent en tout petits caractères, sous des appellations comme « huile de palme », « huile de palmiste » ou « palme ». L’important est donc, pour les industriels, d’éviter que nous consultions la fameuse liste des ingrédients. Ils détournent ainsi l’attention en recourant à des astuces marketing censées nous inspirer confiance, par exemple en mettant en avant le côté traditionnel, champêtre, authentique, façon grand-mère, etc.  Bref, tout est bon pour masquer la présence d’huile de palme… Encore un nouvel exemple d’arnaques sur l’étiquette épinglé par foodwatch et ses foodwatchers.

Pâte à tarte feuilletée "Trésor de grand-mère"

HERTA

Nos grands-mères n'ont jamais utilisé d'huile de palme (3e ingrédient de la liste) dans leur pâte à tarte...!

Soupe "forestière" champignons et oignons rissolés

KNORR

La graisse de palme est le principal ingrédient de cette soupe Knorr ! La soupe déforestière, on en parle ?

Krisprolls au levain - Petits pains suédois complets "tradition"

PÅGEN

La tradition suédoise à base d'huile de palme ? Les palmeraies sont quand même loin des fjords nordiques !

Biscottes Les Gourmands Pelletier "Tradition"

PELLETIER (LU)

Non seulement la liste des ingrédients est située sous le paquet, ce qui rend la lecture difficile, mais en plus l'huile de palme est le 3e composant de ces biscottes ! "Tradition", "fabriqué en France", "un savoir-faire depuis 1896"... LU ne tient vraiment pas à ce que l'on sache que ses biscottes sont faites à base d'huile de palme !

Assortiment de chocolats Lindt Connaisseurs

LINDT

"La tradition gourmande des Maîtres chocolatiers", "préparés par les Maîtres Chocolatiers Lindt dans le plus pur respect de la tradition chocolatière"... Depuis quand l'huile de palme est-elle un ingrédient traditionnel dans la fabrication des chocolats ?

Herta, LU, Krisprolls, Lindt, Knorr : pourquoi elles utilisent l’huile de palme

On retrouve de l’huile de palme dans de nombreux produits. Et pour cause, les industriels l’apprécient pour ses nombreuses propriétés bien utiles à la fabrication d’aliments transformés. Elle est solide à température ambiante et permet donc que la texture de votre pâte à tartiner par exemple ne change pas, ou que vous n’ayez pas les doigts collants en mangeant une barre chocolatée. 
Mais surtout, et c’est la caractéristique la plus importante, l’huile de palme est bien moins chère que les autres huiles végétales (30% de moins que le colza par exemple). En France, elle est même deux fois moins taxée que l’huile d’olive, par exemple. Les industriels l’utilisent donc surtout pour augmenter leurs marges, quitte à nous induire en erreur avec un marketing soi-disant traditionnel. 
Ces nouveaux exemples d’arnaques sur l’étiquette sont d’autant plus inacceptables que l’huile de palme est un ingrédient TRES controversé !

Pourquoi l’huile de palme pose problème ?

Pour des raisons :

  • Environnementales largement dénoncées ces dernières années par de nombreuses ONG comme Greenpeace ou France Nature Environnement. L’huile de palme est l’une des principales causes de déforestation en Indonésie et en Malaisie, et plus récemment en Afrique, causant destruction de la biodiversité et émissions importantes de gaz à effet de serre. 
  • Sociales, comme documentées par Amnesty International dans son enquête au sein des principales plantations d’huile de palme en Indonésie détenues par Wilmar, leader mondial. « Travail forcé, travail des enfants, discrimination liée au genre et pratiques abusives et dangereuses mettant la santé des ouvriers et ouvrières en péril » sont les atteintes graves aux droits humains identifiées par Amnesty. 
  • Santé : l’huile de palme est riche en graisse saturée qui constitue un facteur d’accroissement des risques cardio-vasculaire. L’acide palmitique, présent à environ 40% dans l’huile de palme, favorise les dépôts graisseux sur les parois des vaisseaux sanguins. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) soulignait dès 2010 que les Français consommaient trop d’acide gras saturés. 

 4 bonnes raisons de dire "non, merci !" à l'huile de palme

Marre des arnaques sur l’étiquette ? Interpellez LU, Knorr, Krisprolls, Herta, Lindt en signant la pétition !


Aidez-nous à donner de l’écho à cette campagne !

Partagez la campagne sur les réseaux sociaux avec #HuileDePalmeNonMerci
Invitez vos amis à signer cette pétition, chaque voix compte ! 
Envoyez-nous vos photos de produits traditionnels contenant de l’huile de palme  sur www.foodwatchers.fr