Promesse santé n°5/5 : ‘guérir le cancer’ et tomber dans l’illégalité !

21/03/2019

Feuilles de graviola corossol, myrtilles en gélules, extrait de feuilles de thé vert, mûres blanches séchées, la liste des soi-disant aliments « anticancer » est longue. Une quarantaine de produits sont ainsi référencés sur le site de vente en ligne biologiquement.com.

Les faits sont graves et les limites sont ici clairement franchies : la marque cible en plus des personnes vulnérables, pour beaucoup atteintes d’un cancer. Mais elle leur vend… du vent. C’est abusé et illégal. foodwatch a porté plainte le mois dernier afin que ces pratiques cessent au plus vite et que des sanctions soient prises.

En France, le marché des compléments alimentaires toucherait 1 consommateur sur 7. Son chiffre d’affaires atteindrait même 1,8 milliard d’euros en 2017.  Ces produits sont distribués principalement en pharmacie, de plus en plus en grande et moyenne surface, mais aussi via des sites de vente en ligne. 

Côté marketing, les promesses bien-être et santé ont la côte.

Le problème ? Les consommateurs∙rices ne savent pas que certaines d’entre elles sont utilisées même si elles n’ont pas été validées par les autorités. C’est légal mais pas légitime pour autant. Mais dans d’autres cas, certains industriels franchissent carrément la ligne rouge de la légalité, avec des promesses santé interdites (comme celles qui prétendent guérir des maladies).  

Les arnaques aux promesses santé

Les derniers contrôles officiels menés par la DGCCRF sur les allégations de santé concluaient qu’un produit sur 5, hors vente en ligne, présentait une anomalie. Sur le web, et malgré des contrôles menés auparavant, 13% des sites de compléments alimentaires continuaient de présenter des allégations thérapeutiques ou non-autorisées, une pratique pourtant interdite.

Suite à l’enquête menée par foodwatch, l’association a déposé plainte le 5 février 2019 à l’encontre du site biologiquement.com pour que ces abus cessent et que des sanctions soient prises. foodwatch demande que les responsables soient renvoyés devant les juridictions pénales.

  • Feuilles de Graviola Corossol

  • Mûres blanches bio séchées (Morus alba)

  • Thé vert bio

  • Myrtilles bio

  • ... et une quarantaine d'autres produits 'anti-cancer' vendus par le site biologiquement.com

Dernière modification le 21/03/2019
 
La newsletter foodwatch

Information, mobilisation, revendications : suivre toute l'actu