Monoprix persiste à faire passer son nectar pour un jus

06/09/2017

Monoprix continue de nous induire en erreur avec sa brique « Orange, Pêche, Abricot ». Avec la mention « 3 nouveaux meneurs de jus » indiquée à l’avant de l’emballage, tout porte à croire que Monoprix tente de faire passer son produit pour un jus. Le problème, c’est qu’il s’agit en réalité d’un nectar à base de jus concentré de… raisin

En février 2017, nous tirions la sonnette d’arnaque concernant ce jus de dupes. Vous avez été nombreux à nous suivre dans notre dénonciation de cette pratique trop répandue dans l’industrie agro-alimentaire. Suite à notre pression commune, Monoprix s’était engagé à changer l’emballage de son produit. 

Or depuis 7 mois, l’apparence de la brique n’a toujours pas changé. Et le nectar ne s’est pas changé en jus… Monoprix maintient ainsi l’ambiguïté qu’elle s’était pourtant engagée à lever selon ses propres termes. Nous avons relancé plusieurs fois l’entreprise, qui s’est justifiée en invoquant des raisons peu crédibles quand elle ne se murait pas purement et simplement dans le silence... Force est de constater que chez Monoprix et ses nectars, ni la réactivité ni la fiabilité ne sont de mises.

Les dénominations « jus » et « nectar » sont légalement encadrées : à l’heure de la rentrée, il est temps pour Monoprix de suivre les règles. Le décret en vigueur sur les jus de fruits et nectars stipule très clairement que la mention « doit figurer, en caractères clairement visibles, à proximité immédiate de la dénomination » . Pourquoi ? Parce qu’il y a une vraie différence entre un nectar et un jus ! Un nectar est un mélange obtenu en ajoutant de l’eau à la purée de fruits et/ou de la purée de fruits concentrés, contenant parfois des sucres ajoutés.

Or la seule mention indiquant la nature du produit à l’avant de la brique est « 3 nouveaux meneurs de jus », ce qui induit le consommateur en erreur : il pense donc acheter du jus alors qu’il s’agit d’un nectar. Et ce n’est pas tout. Ce nectar n’a pas fini de vous surprendre puisqu’il fait aussi l’objet d’une pratique plutôt courante sur le marché des jus de fruits : la mise en avant sur l’emballage de fruits qui ne sont pas majoritaires.

Ce produit « Orange Pêche Abricot » de Monoprix est en fait un nectar majoritairement à base de jus concentré de raisin. Ce fruit n’est pourtant mentionné ni dans la dénomination, ni sur l’image présente à l’avant de l’emballage. Les trois fruits mis en avant représentent moins de la moitié de la composition du produit.

Pour foodwatch, il est inacceptable que de telles pratiques perdurent. Nous avons donc décidé d’interpeller une nouvelle fois Monoprix pour que cette arnaque à l’étiquette cesse.

Dernière modification le 06/09/2017
 
La newsletter foodwatch
abonnés:

Vous aussi, inscrivez-vous !