La malbouffe cible nos enfants : une loi doit les protéger !

Visuel_petition.png
signatures. Vous aussi, signez !

Que ce soit au niveau français ou européen, les experts sont d’accord : il faut encadrer la publicité et le marketing ciblant les enfants pour des produits trop gras, trop sucrés, trop salés. Pourquoi ? Car cette pratique bien trop répandue parmi les industriels de la malbouffe favorise le développement de maladies chroniques : 1 enfant sur 6 en France est en surpoids ou obèse. 

De multiples exemples épinglés par foodwatch le prouvent : s’appuyer sur le bon vouloir des industriels pour limiter le marketing alimentaire ne fonctionne pas. L’Organisation mondiale de la Santé alerte d’ailleurs depuis des années sur le besoin de règlementer la publicité ciblant les enfants pour lutter contre l’obésité. Le projet de loi Agriculture et Alimentation actuellement débattu offre par exemple l’opportunité de protéger la santé des enfants.

Qu’attend-on alors pour interdire les pratiques irresponsables des industriels de la malbouffe ?  

Signez la pétition et partagez-la largement autour de vous, votre action compte ! 

foodwatch a lancé cette pétition le 26 juin 2018.

Lire l'intégralité de la pétition

Madame, Monsieur,

Dans le contexte actuel d’épidémie globale de maladies chroniques comme le diabète et l’obésité, nous vous rappelons qu’aujourd’hui en France, un enfant sur six est en situation de surpoids ou d’obésité, et risque de le reste à l’âge adulte. La surcharge pondérale représentait d’ailleurs un coût social de 20 milliards d’euros pour l’année 2012.

Dans un rapport de 2016, la Commission sur les moyens de mettre fin à l’obésité de l'enfant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) atteste  : « Des données incontestables montrent que la commercialisation d’aliments nocifs pour la santé et de boissons sucrées a un lien avec l’obésité de l’enfant. Même si l’industrie déploie un nombre croissant d’initiatives volontaires, l’exposition à la commercialisation des aliments nocifs pour la santé reste un problème majeur appelant un changement pour protéger tous les enfants de façon égale. Toute tentative d’agir contre l’obésité de l’enfant devrait donc tendre à réduire […] l’exposition des enfants à la commercialisation des aliments nocifs pour la santé ». 

Jusque-là, la France s’est appuyée essentiellement sur des engagements volontaires de l’industrie agro-alimentaire pour limiter l’exposition des enfants. Or en tant que consommateurs, consommatrices, parents ou enfants devenus grands, nous sommes très inquiets de constater que les industriels continuent de cibler les enfants pour vendre leurs produits peu favorables au plan nutritionnel, et ne manquent pas d’innovation en la matière. Ces pratiques vont de l’étiquetage et la promotion de leurs produits au développement de jeux en passant par le sponsoring et le placement de produits (en utilisant parfois des YouTubeurs mineurs).  

Dans la continuité de la stratégie nationale de santé publique 2018-2022, des recommandations des Etats généraux de l’Alimentation et de l’OMS, nous vous demandons d’agir pour protéger la santé de nos enfants. 

Il est grand temps d’interdire toutes formes de messages publicitaires et activités promotionnelles (incluant sponsoring, placement de produit et promotion) ciblant les enfants de moins de 16 ans pour des produits alimentaires et des boissons trop riches en sucre, sel et/ou matières grasses, sur tout support de communication (télévision, internet, réseaux sociaux, jeux vidéo, étiquetage, etc.). 

Nous comptons sur vous.

Cordialement,

Prénom Nom (sera ajouté automatiquement)

Cette pétition a été envoyée à : 

  • Monsieur Jean-Baptiste Moreau, rapporteur du projet de Loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable à l’Assemblée nationale
  • Monsieur Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation
  • Madame Françoise Nyssen, Ministre de la Culture
  • Madame Agnès Buzyn, Ministre de la Santé et des solidarités