Pétition

Conflits d’intérêt et présidence française de l’UE : non aux « cadeaux » des entreprises

Pétition

Conflits d’intérêt et présidence française de l’UE : non aux « cadeaux » des entreprises

foodwatch, l’Observatoire des multinationales et Corporate Europe Observatory s’associent pour demander à Emmanuel Macron de s’engager pour une présidence française de l’Union européenne sans sponsors privés. Vous aussi, exigez de mettre fin aux conflits d’intérêt !  


Des bouteilles et des poufs Coca-Cola aux abords des salles de réunion, des véhicules BMW pour transporter les ministres, les logos DHL ou Microsoft sur les sites web officiels, etc. : le sponsoring de la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne par des grandes marques est devenu la norme ces dernières années. Mais en dopant ainsi leur visibilité, ces généreux « partenaires » avec leurs intérêts privés (vs ceux des citoyens) pèsent, l’air de rien, sur l’agenda européen imposant leurs intérêts privés aux dépens de ceux des citoyens. Ces conflits d’intérêt sont inacceptables et doivent cesser.


Le 1er janvier 2022, la France prendra à son tour la tête du Conseil de l'UE pour six mois. Refusera-t-elle, comme l’Allemagne l’a fait, tout sponsor privé ? Le président Emmanuel Macron doit dire NON à tout parrainage d’entreprises – financier ou en nature - pour la présidence du Conseil. La France doit être exemplaire et envoyer un message fort aux citoyen.nes et aux autres Etats membres en refusant ces accords douteux qui n'ont pas leur place dans notre démocratie. 


Cette pétition a été mise en ligne le 23 septembre 2021.

  • Emmanuel Macron, président de la République
  • Clément Beaune,  le secrétaire d'Etat chargé des Affaires Européennes
  • Xavier Lapeyre de Cabanes, secrétaire général de la présidence française du Conseil de l’Union européenne.

Monsieur le président de la République,

Je vous écris pour vous demander de refuser toute forme de parrainage lors de la présidence française de l'Union européenne en 2022 par des entreprises privées.
Le sponsoring des présidences tournantes de l'UE est dénoncé de toutes parts. Les citoyen.nes en ont assez assez de voir les gouvernements qui assurent cette présidence recevoir des « cadeaux » de la part d'entreprises et offrir à des multinationales un statut de « partenaires » officiels. Comme vous le savez, la Médiatrice européenne a alerté sur le « risque réputationnel » de ces accords pour l’Union européenne.

Nous demandons instamment à la présidence française, comme l’a fait la présidence allemande de l’UE en 2020, de dire NON à toute forme de sponsoring d'entreprises - financier ou en nature. 
Les député.es européen.nes de votre parti vous ont eux-mêmes demandé d'être « attentifs à la perception du public », estimant que la présidence française « ne devrait pas recourir à des parrainages privés ».

Nous vous demandons d’affirmer clairement qu'il n'y a pas de place pour le parrainage d'entreprises pendant la présidence française et d'inciter les futures présidences tournantes de l’UE à faire de même. Dans le contexte actuel de défiance croissante des citoyens à l'égard des institutions européennes et de l'influence problématique des lobbies d’intérêts privés, nous vous demandons instamment d’éviter tout risque de conflit d’intérêt, de défendre l'intégrité des décisions publiques et de la démocratie. 


Je vous prie d'agréer, Monsieur le président de la République, l'expression de nos salutations distinguées.

31028

ont déjà participé

Les champs marqués d’un * sont obligatoires.

Protection des données. Responsable : FOODWATCH France, Association loi 1901. Finalités: En signant cette pétition, votre prénom et l’initiale de votre nom de famille seront communiqués aux cibles de cette pétition. Vos données personnelles seront conservées par FOODWATCH France à des fins de statistiques et, si vous le souhaitez, à des fins d’administration des abonnés, de propositions de participations à d’autres actions et de soutien. Vous bénéficiez de nombreux droits relatifs à vos données personnelles : droit d'accès, de rectification, d'opposition, de suppression, à l’oubli, limitation du traitement, portabilité de vos données, droit de définir des directives sur vos données après votre décès, etc. Vous pouvez exercer ces droits en nous écrivant à l’adresse email info@foodwatch.fr ou à foodwatch, 53 rue Meslay 75003 Paris. Pour plus d'informationsconsultez la page protection de vos données.