Actualités 16.06.2021

Plus de sucre, de sel et d’eau : l’étrange recette des mayonnaises allégées

  • Arnaques sur l'étiquette

Un joli bleu qui fleure bon la légèreté, une belle typographie qui virevolte d’un trait fin et un mot immanquable, telle une promesse d’un corps plus fin : « allégée ». Ne vous semble-t-elle pas plus saine cette mayonnaise light signée Auchan, Bénédicta ou Carrefour ? À vous le corps sculpté pour l’été, vous pouvez en manger sans culpabiliser. Stooooopppp. Avant de mettre ce pot dans votre caddie, lisez un peu la dernière enquête foodwatch. Du lourd.

Alertée par un consommateur sur les produits « light », la petite équipe de foodwatch a scruté un panel de 10 marques de mayonnaises. Notre méthode ? Comparer les étiquettes des recettes classiques à leurs versions « allégées » et sonder leurs services consommateurs pour obtenir plus d’informations.

Nous avons ainsi étudié les mayonnaises, Amora, Auchan, Bénédicta, Bouton d’or (Intermarché), Carrefour, Cora, Devos & Lemmens, Monoprix, Rustica (Marque repère des magasins E. Leclerc) et Super U. Nous avons découvert une très curieuse composition.

Plus de sucre, de sel et souvent d’eau : l’étrange composition des mayonnaises allégées

Attention roulement de tambour, voici en exclusivité mondiale la juteuse recette d’une mayonnaise « légère » :

  1. Prenez une mayonnaise classique.
  2. Allongez-la à l’eau (plusieurs services consommateurs ont confirmé la pratique).
  3. Cela perd du goût ? Forcez bien sur le sel et le sucre. Toutes et absolument toutes les marques étudiées le font.
  4. Faites un joli packaging et mettez le tout en rayon. Votre mayonnaise « allégée » a ainsi moins de matières grasses, vous pouvez donc faire rouler la machine à cash.

Du lourd, nous vous l’avions dit. L’enquête de foodwatch n’en reste malheureusement pas là. Nous avons passé ces mayonnaises au scanner du Nutri-score. Il nous révèle que pour 8 des 10 marques étudiées, il ne bouge pas d’une lettre. Un D pour être exact. 

5 marques sur 10 osent vendre plus cher leur mayo diluée

Le summum du culot vient des marques Amora, Auchan, Bénédicta, Devos&Lemmens et Super U : ces cinq marques osent en profiter pour gonfler les prix des mayonnaises allégées. Et la palme revient à nos amis belges. Le tube de mayonnaise légère de Devos&Lemmens décroche le grand prix de l’arnaque avec un coût quasi deux fois plus élevé (5,89 euros le kilo) que la ‘nature’ (3,07 euros le kilo - prix observé dans 10 drives Carrefour en Belgique). Côté français, c’est Bénédicta qui rafle la mise avec sa mayonnaise presque trois fois plus sucrée, deux fois plus salée pour un prix 50 % plus cher !

Arnaque des mayonnaises allégées : peu d’avantage nutritionnel

Jusqu’à deux fois  plus de sel pour la marque Bénédicta, jusqu’à plus de 300 % de sucre pour la marque Devos&Lemmens ou encore Auchan qui a également eu la main particulièrement lourde avec le sel... Les résultats de notre enquête nous semblent incroyables pour une mayonnaise qui peut donner l’illusion d’être plus saine.

Rappelons que près d’un adulte sur deux souffrait de surpoids ou d’obésité en France en 2015, 3,5 millions de Français.es étaient diabétiques en 2019. Autant de potentiels clients, autant de personnes lésées par une promesse marketing. Elle est légale puisque techniquement, les versions light possèdent moins de matière grasse. L’argument de vente nous semble cependant bien pernicieux quand on sait notamment que 90 % des adultes consomment trop de sel.

Amora, Auchan, Bénédicta, Devos & Lemmens et Super U : comment justifiez-vous vos pratiques ? Interpellons ces marques

Avec nous, interpellez Amora, Auchan, Bénédicta, Devos & Lemmens et Super U. Elles ont le culot de cumuler le fait de saler et sucrer davantage leurs produits light tout en augmentant leurs prix.

Demandons-leur de modifier leurs recettes - l’allégée ne devrait pas contenir plus de sel et de sucre - et de justifier les écarts de prix alors que les ingrédients nobles (œufs, moutarde, huile) de la recette allégée sont en moins grande quantité.

Signez et partagez la pétition. Plus nous serons nombreux à les interpeller, plus nous aurons de chance qu’elles nous écoutent.

Méthodologie

foodwatch a enquêté en juin 2021 dans les rayons de supermarchés à Paris et vérifié les modifications de prix sur dix ‘drives’ différents pour chaque produit. Cette enquête ne prétend pas être exhaustive. Les dix mayonnaises légères suivantes ont été comparées à leur équivalente classique (non-allégée) : mayonnaise légère l'Onctueuse Amora (flacon, 430g), mayonnaise allégée à la moutarde de Dijon Auchan (tube, 180g), mayonnaise légère Bouton d’Or Intermarché (flacon, 450g), mayonnaise légère de Bénédicta (tube, 190g), mayonnaise à la moutarde de Dijon allégée Carrefour (flacon, 450g), mayonnaise à la moutarde de Dijon Cora allégée (flacon, 454g), mayo light aux œufs Devos&Lemmens (pot, 550 ml), mayonnaise à la moutarde de Dijon légère Monoprix (flacon, 455g), mayonnaise légère Rustica E.Leclerc (flacon, 450g), mayonnaise à la moutarde de Dijon allégée Super U (tube, 180g).