Actualités 13.07.2017

Arnaques « made in France »

  • Arnaques sur l'étiquette

Neuf personnes sur dix n’hésitent pas à dépenser plus pour un produit fabriqué en France, d’après un sondage Ifop. Les fabricants alimentaires ont vite flairé la bonne affaire. Dans les rayons des supermarchés, les étiquettes affichant le drapeau tricolore, la mention « France » en lettres capitales ou la carte de l’Hexagone prolifèrent. Mais derrière cette abondance de bleu-blanc-rouge se cachent en réalité de véritables arnaques. Grandes marques, marques de distributeurs mais aussi bio, tous rayons confondus : sachez-le, si les produits sont bien « fabriqués » en France, les étiquettes vous leurrent souvent sur l’origine des ingrédients.

La majorité des consommateurs se tourne vers des produits fabriqués en France au moment de faire ses courses. 91% sont même prêts à payer un peu plus pour consommer du ‘made in France’. Les industriels agroalimentaires ont compris qu’ils avaient là une carte (de France) à jouer pour vendre toujours plus. foodwatch est allée vérifier cela de plus près et le verdict est sans appel : de nombreux produits vous font croire qu’ils sont français alors que leurs ingrédients viennent de loin.

Sous prétexte qu’ils ont été assemblés en France ou qu’un ingrédient est français, on retrouve à l’avant de l’étiquette : drapeau français, carte de France, ou toutes sortes de logos fantaisistes bleu-blanc-rouge. Mais quand on y regarde de plus près, on découvre que les ingrédients proviennent parfois d’Inde, d’Amérique du sud, d’un mystérieux pays « non UE »… Ou bien de l’« Union européenne », autre mention ambiguë pour le consommateur.

Rien ne contraint les fabricants à indiquer la vérité sur l’origine des ingrédients qui composent nos aliments à l’avant des emballages (à l’exception de la viande et du lait). Comme souvent sur les étiquettes, le diable se cache dans les détails. Et ils ne nous ont pas échappés. Babybio, Jacquet, e.Leclerc, Carrefour, Panzani, Belin, Charles & Alice, Buitoni, Madrange, Rochefontaine, Charles Christ, La Laitière… Cocorico ? Voici 10 exemples de ces arnaques sur l’origine :