Actualités 15.03.2017

Marisol Touraine choisit le 5C, foodwatch défend un étiquetage nutritionnel obligatoire

  • Logo Nutri-Score

La ministre de la Santé vient d’annoncer qu’au terme de l’expérimentation controversée des logos nutritionnels, c’est le Nutri-Score (ou 5C) qui s’est imposé comme le plus « pertinent ». Il pourra être utilisé par les fabricants sur base du volontariat, pour permettre aux consommateurs de comparer les aliments d’une même catégorie. foodwatch milite depuis plusieurs années pour un étiquetage nutritionnel clair, à l’avant des emballages, et obligatoire pour l’ensemble des fabricants en Europe.

L’intention d’introduire dans la loi de Santé un étiquetage nutritionnel clair et compréhensible par tous est un pas vers plus de transparence envers les consommateurs. Cependant, pour être réellement efficace, il est nécessaire qu’un tel dispositif soit rendu obligatoire pour l’ensemble des fabricants, et que le logo soit apposé à l’avant des emballages. Cela signifie mettre la question à l’agenda européen, car un Etat seul ne peut imposer un étiquetage nutritionnel obligatoire.

Or la proposition de la Ministre de la Santé Marisol Touraine d’introduire un logo nutritionnel ne prendra tout son sens que s’il devient obligatoire pour tous les fabricants, et que ce logo est apposé à l’avant des aliments. L’ensemble des consommateurs doit être en mesure de comparer, en un clin d’œil, les qualités nutritionnelles de deux aliments.

Dans une interview au Parisien, la ministre en appelle à la mobilisation publique pour pousser les industriels vers un étiquetage obligatoire. Mais il n’est pas acceptable de s’en remettre à la seule pression des consommateurs, c’est bien aux responsables politiques qu’il appartient de mettre cette question à l’agenda européen. C’est possible, et l’introduction de « feux tricolores » a même été débattue au niveau européen en 2011. Après un lobbying intense de la part de l’industrie agroalimentaire, le Parlement européen avait finalement renoncé. Il est temps de remettre l’étiquetage nutritionnel à l’ordre du jour des Vingt-Huit.