Actualités 19.04.2019

Vinaigrette Puget : le temps passe, passe, passe et (presque) rien n’a changé

La vinaigrette Puget déjà épinglée dans notre campagne Arnaque sur l’étiquette il y a 5 ans a un peu changé. Serez-vous capable de trouver les différences entre le produit de 2014 et celui de 2019 ? A vous de jouer !

Au détour d’un rayon l’équipe foodwatch, dans notre exercice habituel de vérification de produits, est tombée sur une « vielle connaissance » : une vinaigrette de chez Puget. Rappelez-vous, c’était Il y a plus de 5 ans. Nous interpellions alors Puget pour sa « Vinaigrette à l’huile d’olive extra, au vinaigre balsamique et tomates séchées » qui contenait en fait majoritairement  de l’huile de colza, de l’eau, de la pulpe de tomate et du vinaigre de vin tout en étant vendu au prix salé de 10€ le litre. Une ruse légale, qui n’a pas d’autre but que de nous induire en erreur.

Veuillez cliquer pour afficher le lecteur YouTube

Vidéo

Pour rappel, Puget avait refusé de nous communiquer les quantités exactes d’eau, de vinaigre ordinaire et d’huile de colza dans son produit.

Pour rappel, Puget avait refusé de nous communiquer les quantités exactes d’eau, de vinaigre ordinaire et d’huile de colza dans son produit.

5 ans plus tard, Puget se joue toujours du consommateur

Serez-vous capable, comme notre collègue Blanche, de trouver la différence entre les étiquettes de ces deux produits qui, au premier regard, peuvent sembler identiques ?
Il y a 3 différences à détecter :

1. Une vinaigrette de plus en plus légère en huile d’olive, de 20 à 18 % ;

2. Ajout de « Tomates » (en haut et en bas) dans le nom de la vinaigrette car elle est composée de 13% de purée de tomates pour 1% de tomates séchées ;

3. Un dessin (en haut et en bas) d’un quart de tomate à la place d’une des 3 tomates séchées. On notera toutefois que les tomates séchées sont toujours présentes à hauteur de 1% dans la vinaigrette.

Le marketing de l’industrie agroalimentaire tente de nous faire avaler n’importe quoi. Gardons l’œil vif, ne nous laissons pas avoir par les arnaques sur l’étiquette !

Vous pensez avoir détecté une arnaque sur l’étiquette ? N’hésitez pas à nous la faire parvenir la photo par message via Twitter ou Facebook ou mail à info(at)foodwatch(dot)fr