Actualités 10.01.2020

Victoire : Cirio va changer d’étiquette !

  • Arnaques sur l'étiquette

Le 5 décembre dernier, la case de notre Calendrier du Vent dévoilait l’Olio extra vergine di oliva de Cirio. La dénomination laissait penser qu’il s’agissait d’une huile d’olives italiennes. La marque a réagi à notre publication et propose une étiquette plus transparente. Nous saluons cette décision de ne plus induire les consommateurs·trices en erreur. Ce changement est donc la troisième victoire pour le Calendrier du Vent.

Petit rappel des faits : nous l’avions épinglé au Calendrier du Vent car l’étiquette induisait en erreur sur l’origine des olives utilisées pour fabriquer l’huile. En effet, le nom et les mots en italien à l’arrière du produit pouvaient nous faire croire à une huile d’olives italiennes. En réalité, l’origine des olives est européenne, c’est-à-dire qu’elles proviennent d’Italie mais aussi d’ailleurs. Ce que l’on sait moins, c’est que l’Italie connaît une crise sans précédent dans sa production d’olives et s’approvisionne désormais en grande partie chez ses voisins grecs, espagnols et tunisiens. Un terrible problème pour les producteurs italiens, certes, mais qui n’est pas une excuse pour ne pas indiquer clairement l’origine des olives sur l’avant de cette bouteille. 

La branche française de Cirio nous a écrit assez rapidement après la publication. Dans nos échanges, la coordinatrice qualité nous a indiqué que la marque respectait la réglementation mais que notre campagne « apporte une autre lecture à notre packaging et à l'écoute de vos observations, nous allons procéder à sa mise à jour lors des prochaines impressions d'étiquettes ». Ainsi, Cirio s’engage noir sur blanc à changer les dénominations écrites en italien en français, et va améliorer la lisibilité de l’origine - en changeant la police et en l’écrivant en plus grands caractères - sur la face avant dans le courant de l’année 2020. 

Affaire à suivre donc, car nous n’avons pas encore vu la nouvelle étiquette. 

Liens

Vous avez aimé cet article ? On a encore plein de sujets sur le feu : aidez-nous à continuer !

foodwatch est une association 100% indépendante qui refuse tout financement public ou dons d’entreprises qui pourraient présenter le moindre conflit d’intérêt. Ce sont donc vos dons qui garantissent notre liberté de parole et d’action pour enquêter, lancer l’alerte et faire bouger les choses. Ensemble, notre voix compte. Merci !

Je fais un don