Capri-Sun : beaucoup trop sucré pour les enfants

20/06/2017

Des fruits, de l’eau de source et c’est tout ? Capri-Sun vante une boisson idéale pour le goûter des enfants. Son emballage montre pas moins de sept fruits qui sont en fait présents en faible quantité. En revanche elle contient autant, voire plus de sucre que certains sodas. Et de cela, Capri-Sun ne s’en vante pas. Une poche de Capri-Sun Multivitamin c'est 19g de sucre, et seulement 12% de jus de fruits à base de concentré. Leur marketing n’hésite pourtant pas à cibler directement les enfants, se faisant passer pour un produit sain. Ne croyez pas la publicité, Capri-Sun, ce n’est pas « trop cool maman ». foodwatch lance donc une nouvelle pétition.

Une poche de Capri-Sun Multivitamin contient plus de sucre qu’un Fanta Orange, et une très faible quantité de fruits. La quantité de sucre contenue dans cette boisson est pourtant en total désaccord avec la communication de la marque, qui veut donner l’image d’une boisson adaptée aux plus jeunes.
Les dernières recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) préconisent une quantité de sucres libres inférieure à 10% de l’apport calorique journalier pour un adulte, et même idéalement 5%, soit 25g de sucres (6 cuillères à café).   Avec une seule poche de Capri-Sun on atteint pratiquement cette limite !

foodwatch a écrit  à Capri-sun qui affirme porter une attention toute particulière à la qualité de ses produits, et à la transparence des ingrédients utilisés. Elle n’hésite pas non plus à prétendre que le marketing et la communication de Capri-Sun sont dirigés vers les adultes, et non vers les enfants qui sont sous leur responsabilité. Coca-Cola European Partners, responsable de la distribution du marketing de Capri-Sun, affirme même ne mener « aucune action marketing auprès des enfants de moins de 12 ans ».

Avec ses personnages du dessin animé Rio 2 à l’avant de l’emballage, ses goûters d’anniversaire, goodies, coloriages et autres publicités, il est clair que Capri-Sun cible directement les enfants. Il suffit de passer 30 secondes sur la page Facebook ou sur le site de la marque pour s’en rendre compte. Sans compter sur le format nomade de la poche qui est déjà, en lui-même, un élément de marketing auprès des enfants. Quoi de plus ludique qu’une petite poche souple, facile à transporter avec une petite paille ? Rappelons que l’OMS recommande l’interdiction pure et simple du marketing pour des produits aussi sucrés.

Une consommation excessive de sucre comporte de vrais risques pour la santé, notamment celle des plus petits. « Ils sont par exemple beaucoup plus exposés aux caries, car l’émail des dents de lait est très fin. Or le développement d’une flore cariogène dès le plus jeune âge favorisera le développement de caries même après l’arrivée des dents définitives », souligne Nathalie Ferrand, chirurgien-dentiste.

Il est inacceptable que Capri-Sun se fasse passer pour une boisson saine pleine de fruits alors qu’elle contient en fait peu de fruits et beaucoup de sucre. foodwatch exige que le fabricant modifie l’emballage ou la recette, pour plus de transparence et de cohérence. Par ailleurs, le matraquage marketing en direction des enfants doit cesser. Signez la pétition !

Trop sucré pour les enfants !

signatures. Vous aussi, signez !

Capri-Sun Multivitamin contient très peu des fruits vantés sur l'emballage, mais beaucoup sucre. Cette boisson n'est pas adaptée pour les plus jeunes. Demandez à Capri-Sun de changer d'emballage et d'arrêter de cibler les enfants dans son marketing ! En savoir plus

Dernière modification le 20/06/2017
 
La newsletter foodwatch
abonnés:

Vous aussi, inscrivez-vous !