Actualités 03.10.2019

Knorr et Puget répondent… et c’est vraiment n’importe quoi !

  • Arnaques sur l'étiquette

Epinglés par notre pétition, Unilever (Knorr) mais aussi Puget ont répondu à nos courriers et aux plus de 11 000 signataires dénonçant les 5 arnaques sur l’étiquette du « Bouillon aux herbes et avec de l’huile d’olive » Puget. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne voient pas le problème ! Il y a encore du boulot… Du coup, on ne lâche rien. Morceaux choisis.

Knorr –prétend être transparente

Unilever s’est fendu d’une lettre assez longue  pour défendre sa marque Knorr. L’industriel se vante d’avoir « retravaillé l’emballage afin d’apporter plus de transparence aux consommateurs », on vous laisse juger par vous-même : 

L'emballage que nous avons pointé du doigt...

...et celui "retravaillé" par Knorr en mai 2019 !

Par ailleurs, d'autres améliorations visuelles ont été apportées afin de refléter au mieux la liste d'ingrédients du produit.
La Directrice de la Communication Unilever France

Cette lettre ne répond à aucune de nos demandes sur les cinq arnaques sur l’étiquette. Nous publions donc aujourd’hui notre réponse, pour continuer à demander des actions concrètes sur les 5 arnaques du bouillon Knorr, mais aussi sur les produits des autres campagnes que nous avions épinglés comme la Soupe (dé)forestière de Knorr à l’huile de palme ou les allégations santé utilisées par leur infusion « Eléphant ». 

Puget : ce n’est pas moi, c’est Knorr    

Quant à la réponse de Puget, dont le logo est présent par deux fois quand même à l’avant de l’emballage des fameux cubes de bouillon, c’est un peu "courage, fuyons" !  Dans sa lettre assez succincte qui n’est même pas signée, Puget rejette clairement la responsabilité de la recette et du marketing sur Unilever. La marque essaie de noyer le bouillon avec une phrase toute faite sur la qualité de ses produits et s’abstient de répondre à notre interpellation au sujet des arnaques. 

Toutefois, nous tenons à vous rappeler que la recette de ce produit est élaborée sans l’implication de la marque PUGET et sous la responsabilité d’Unilever.
Le service communication de Puget

Nous avons donc décidé d’écrire à nouveau à Puget pour lui demander si elle cautionne la mise en avant disproportionnée de son huile d’olive - présente en quantité ridicule -, alors que le Bouillon Knorr regorge en fait d’huile de palme. 

Bref, nous n’allons pas les lâcher, ensemble, avec vous. Signez la pétition, partagez-la avec vos proches, vos amis. 

Ensemble faisons monter la pression sur Knorr et Puget pour les contraindre à écouter les revendications des consommateurs !