Lustucru tortellini jambon cru parmesan : remboursé !

Nouvel emballage et nouvelle recette pour ces tortellinis. Pourtant, l'arnaque est toujours là ! Quasiment pas de jambon cru, et une petite cuillère de parmesan. Satisfait ou remboursé ? Et bien non Lustucru, nous ne sommes pas satisfaits et nous venons vous le dire en face ! 

SIGNEZ !

Stop aux étiquettes illisibles : signez la pétition !

Le Commissaire européen à la Santé n'arrive pas à lire les étiquettes des aliments "même avec des lunettes". Et il n'est pas le seul. La différence, c'est que lui a le pouvoir d'imposer une taille de caractères plus grande, et des critères pour assurer la lisibilité des emballages.

Signez la pétition qui lui est adressée !

Du progrès dans nos coquetiers, mais ce n’est pas terminé

Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la provenance de leurs œufs. Néanmoins l’opacité subsiste sur la question des OGM. Impossible aussi de savoir d’où proviennent les œufs des produits transformés : poules élevées en cage ou en plein air ? 

LIRE

Pas d'hydrocarbures dans nos assiettes !

La grande distribution a décidé de s’attaquer au problème de la contamination des aliments par les huiles minérales. Preuve qu’il est possible de protéger les consommateurs… quand on y est poussé. Le gouvernement, lui, continue de faire l’autruche ! foodwatch lance une pétition pour le faire bouger.

Signez !

Danone arnaque petits et grands avec Danonino

L’emballage de Danonino affiche des images et mentions de fruits alors que le produit ne contient pas le moindre fruit, pas même sous forme d’arômes ! Danone, l’une des marques préférées des Français, dupe les consommateurs. foodwatch lance une pétition pour réclamer un étiquetage honnête.

SIGNEZ

Monoprix : un nectar qui se fait passer pour un jus

Est-ce un jus, Est-ce un nectar ? Vous avez dit orange pêche et abricot ? Le raisin est l'ingrédient n°1 ! Deux arnaques pour le prix d'une sur ce produit Monoprix.

LIRE

Opération TRANSAT : adoptez un député !

Après son vote au Parlement européen, le CETA peut encore être stoppé à l'Assemblée nationale. Invitez le/la député/e de votre circonscription à prendre publiquement position contre ce traité dangereux. Vous n’avez qu’à entrer votre code postal pour lui envoyer un message directement.

ADOPTEZ UN DÉPUTÉ !

CETA : le Parlement européen vote en faveur d'un traité anti-démocratique

foodwatch et de nombreuses organisations citoyennes manifestaient aujourd’hui devant le Parlement européen pour appeler les députés à rejeter le CETA mais ceux-ci ont voté en faveur d’un traité toxique pour les citoyens et les consommateurs.

LIRE

Terrines de canard : vous mangez surtout du porc

La majorité des terrines de canard contiennent… du porc, et même beaucoup plus de porc que de canard dans plusieurs cas. Pourtant seul le canard est vanté à l’avant de l’emballage ! Cette pratique peu honnête est parfaitement légale.

LIRE

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Déjà internautes inscrits !


  • 12/05/2017 Arnaque sur l'étiquette

    Lustucru tortellini jambon cru parmesan : remboursé !

    Lustucru a changé l’étiquetage de ses tortellinis jambon cru parmesan : « Nouvelle recette + de farce », « Essayez vite », « Satisfait ou remboursé », nous annonce l’emballage. foodwatch avait épinglé ce produit en 2014 car le décalage entre la véritable composition du produit et son emballage était flagrant. Aujourd’hui, l’arnaque est toujours bien là ! Ça suffit : nous exigeons d’être remboursés et nous restons mobilisés sur la pétition. LIRE

  • 10/05/2017 Huiles minérales

    Contamination des aliments par les huiles minérales : l’Anses confirme leur danger pour la santé

    L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a rendu public son rapport sur la migration des huiles minérales dans les denrées alimentaires. L’Agence confirme le caractère mutagène, cancérogène et perturbateur endocrinien des huiles minérales qui migrent des emballages papier et carton vers les denrées alimentaires. Les ministères en charge de ce dossier en France – santé, économie et environnement – temporisaient en attendant l’avis de l’Agence pour agir. Les nouveaux ministres devront s’y atteler de toute urgence. LIRE

  • 26/04/2017 Fraude

    Trafic de vin frelaté, poisson périmé, fruits aux pesticides : le musée des horreurs

    Mangeons-nous des aliments issus du trafic ? On peut se poser la question au vu des derniers résultats publiés par Interpol et Europol dans le cadre de l’Opération Opson, qui traque les aliments frauduleux dans le monde entier. Ils sont effarants : dans les 61 pays concernés, près de 10.000 tonnes d’aliments et plus de 26 millions de litres de boisson ont été saisis.LIRE

 
La newsletter foodwatch
abonnés:

Vous aussi, inscrivez-vous !

Qui est foodwatch ?

foodwatch milite pour plus de transparence de la part de l'industrie agroalimentaire, désigne les responsables et met les politiciens face à leurs responsabilités.

En savoir plus

Suivez-nous