Quand LU cible vos enfants, dites stop !

Demandez dès maintenant à Mondelez de cesser ses pratiques de communication ciblant les enfants et de modifier l’étiquetage de la gamme LULU.

Signez la pétition

Ni TAFTA, ni CETA, ni MERCOSUR !

L'accord commercial négocié par l'Union européenne en toute opacité avec les pays du MERCOSUR menace l'environnement et les droits des consommateurs. Mobilisons-nous ensemble contre ces négociations !

Signez la pétition !

Scandale Lactalis : foodwatch porte plainte

foodwatch et plusieurs parents ont déposé une plainte qui n’épargne personne dans le cadre du scandale Lactalis. Fabricant, distributeurs, autorités publiques et laboratoire, tous ont leur part de responsabilité. Nous exigeons qu'ils rendent enfin des comptes.

En savoir plus

Scandale Lactalis : signez la pétition !

Malgré les rappels officiels en décembre dernier, certains distributeurs ont continué à vendre des produits Lactalis potentiellement contaminés à la salmonelle, au mépris total de la loi et de la santé des nourrissons. Ils doivent nous rendre des comptes.

Je signe

Soutenez-nous !

Nous agissons pour vous, avec vous ! C'est grâce à vos dons que nous pouvons agir en toute indépendance pour défendre vos droits. 66% du montant de votre don est déductible de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Je fais un don

Coraya au "goût homard" ? Une arnaque au goût amer !

Coraya induit les consommateurs en erreur avec son surimi ‘Suprêmes au goût frais de Homard’ qui affiche en grandes lettres "homard" à l’avant de son emballage, mais qui n’en comporte pas la moindre trace, pas même sous forme d’arôme. Signez notre pétition pour que Coraya modifie l’emballage ou la recette de ce produit.

SIGNEZ

Arnaques sur l'étiquette - notre catalogue spécial fêtes

En cette période de fêtes, nous avons mené l'enquête et regroupé 20 arnaques sur l'étiquette dans un même catalogue. Découvrez-le vite ! 

EN SAVOIR PLUS

Fipronil et fraudes alimentaires : signez la pétition !

Nous voulons la vérité et la garantie d'être protégés face aux fraudes alimentaires.

Signez

Capri-Sun : beaucoup trop sucré pour les enfants

Une petite quantité de fruits et une bonne dose de sucre pour le Capri-Sun Multivitamin. 19g dans une poche de 200ml et un marketing qui cible directement les enfants. Scandale ! 

SIGNEZ LA PÉTITION !

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Déjà internautes inscrits !


Quand LU cible vos enfants, dites stop !

Demandez dès maintenant à Mondelez de cesser ses pratiques de communication ciblant les enfants et de modifier l’étiquetage de la gamme LULU.

Signez la pétition

  • 13/04/2018 Accords commerciaux

    Derrière les sourires d’Emmanuel Macron et de Justin Trudeau, il faut voir l’ombre du CETA et des vérités qui dérangent

    Justin Trudeau arrive en France ce dimanche pour une visite de trois jours. A cette occasion, Karine Jacquemart, directrice générale de foodwatch France, signe une tribune pour rappeler que les sourires confiants de M. Trudeau et de son hôte, Emmanuel Macron, ne doivent faire oublier ni les risques du CETA, ni le fait qu’en matière de commerce, le Canada n’est pas le pays inoffensif de notre imaginaire collectif. Loin de là.LIRE

  • 11/04/2018 Malbouffe

    LU : créateur de pub ciblant les enfants depuis trop longtemps

    Derrière ses airs tout mignons, LULU L’Ourson est une redoutable arme de marketing qui cible les enfants : fêtes d’anniversaire avec ourson géant, publicités à l’univers douillet, emballages aguicheurs… Pourtant, Mondelez - qui commercialise les produits LU – nie s’adresser aux enfants de moins de 12 ans. En France où un enfant sur six est en surpoids ou obèse et risque de le rester à l’âge adulte, il est devenu urgent de réglementer la publicité ciblant les enfants sur tous les supports. foodwatch lance donc une nouvelle pétition. LIRE

  • 29/03/2018 Arnaque sur l'étiquette

    Quenelles de saumon Petitjean à la sauce océane… au porc : cherchez l’erreur

    Cherchez l’erreur : la conserve « quenelles de saumon sauce océane » vendue par la marque Petitjean contient au moins autant de matière grasse de porc que de saumon ! foodwatch a demandé des explications à la marque, qui s’est engagée fin octobre à changer l’étiquetage pour mentionner clairement la présence de porc. Cinq mois après, on attend toujours. LIRE

 
La newsletter foodwatch
abonnés:

Vous aussi, inscrivez-vous !