Actualités 17.12.2020

Le Calendrier du Vent 2020 enchaîne les victoires

  • Arnaques sur l'étiquette

Besacier désamorce

Le fabricant de miel s’est montré plutôt prudent. Avant même que sa case ne soit dévoilée, M. David Besacier a répondu au courrier que nous lui avions adressé début décembre.
Suite à notre interpellation sur le pot de Miel de Montagne BIO origine Nicaragua, qui visait à clarifier l'origine du miel, il va procéder à une modification de son étiquetage : « L’adresse de notre entreprise de conditionnement ne sera plus mentionnée sur le devant du pot ni sur le couvercle, mais sera présente sur la contre-étiquette à l’arrière où figurera aussi l’origine du miel ».
Ainsi les consommateur·rice·s ne seront plus induit·e·s en erreur par la présence d’une adresse en France à l’avant, sur le pot d’un miel qui vient de si loin !

Guyader râle mais plie

Surpris de retrouver sa « Rillette de Thon Blanc débarqué en Bretagne » dans la case n°5 de notre calendrier, Guyader nous a tout d’abord affirmé que ce produit ne pouvait pas être plus transparent et qualitatif.
Le thon germon, dont l’origine pose question au regard de la mention « débarqué en Bretagne », serait bien pêché dans l’Atlantique Nord-Est et débarqué dans le port de Lorient selon les dires de l’entreprise.
Mais alors, pourquoi ne pas indiquer son origine sur la boîte ? La faute à une « erreur d’impression » selon Guyader qui, à la suite d’un audit interne, serait parvenu à cette conclusion. Et de nous promettre que l’erreur a bien été rectifiée depuis.  

LIDL va mieux emballer sa truite fumée

Le Gravlax de truite arc-en-ciel fumée, vendu sous la marque Deluxe du distributeur, présente 55% d’espace vide dans son emballage selon nos calculs. Un comble pour la transparence envers les consommateur·rice·s, sans parler des conséquences sur l’environnement ! 
Suite à notre courrier d’interpellation, LIDL nous a contacté et a reconnu un problème d’optimisation de l’emballage de ce produit. Celui-ci sera corrigé lors sa prochaine production - fin 2021, étant donné qu’il s’agit d’un produit saisonnier fabriqué uniquement pour la période des fêtes de fin d’année. Victoire !

Signez notre pétition #PleinDeVide pour pousser les distributeurs à s’engager à ne plus (ab)user de cette arnaque sur l’étiquette.

Le Gaulois, bientôt sans nitrites !

Dans le contexte de notre pétition demandant la fin des nitrites et des nitrates ajoutés dans l’alimentation, lancée en partenariat avec Yuka et la Ligue contre le cancer, les produits de notre Calendrier du Vent contenant ces additifs ont une « saveur » particulière et sont attendus au tournant…
Le groupe LDC semble l’avoir compris et son service marketing n’a guère tardé à réagir à nos interpellations concernant l’Extra Tendre de canard Le Gaulois.
En substance, il nous a fait part d’une volonté « de ne plus ou pas utiliser 169 additifs » sur la base du « risque toxicologique de chacun de ces additifs au vu des dernières connaissances scientifiques ». Plutôt réjouissant ! 
Par ailleurs, la marque affirme se concentrer « particulièrement sur les nitrites de sodium » et dit travailler « actuellement à des solutions pour supprimer l’utilisation de cet additif dans [leurs] produits élaborés de volaille à la marque Le Gaulois ». Ainsi, le magret de canard Extra-tendre ne contiendrait plus de nitrites et cette nouvelle recette sera déjà dans les rayons des supermarchés dans les prochains jours.

Notre pétition pour demander la fin des nitrites, associée au Calendrier du Vent, semble avoir porté ses fruits ! 

Super U campe sur ses positions

Réponse super claire de Super U à propos de la Raclette Classique RichesMonts, vendue dans ses rayons plus cher en format « Familial » que dans sa version standard : le distributeur nous invite à reprendre leur courrier d’avril dernier suite à nos précédentes interpellations : « Les causes et les conséquences  n’ont pas changé depuis ces neuf mois écoulés ». Comprenez : nous ne nous engageons pas à mettre fin à cette arnaque au Maxi format. Ceci dit, le Super U où nous avions trouvé ce format familial plus cher a tout de même changé ses prix : il est aujourd’hui moins cher au kilo. Pas d’engagement donc, mais une victoire quand même !   

Et ce n’est pas fini…

Il reste quelques cases à ouvrir et certains groupes, marques ou distributeurs n’ont pas encore réagi à la présence de leurs produits dans notre Calendrier du Vent.
Monoprix a bien tenté de justifier le prix exorbitant de sa Confiture de figues « pour foie gras », mais on n’est franchement pas convaincu·e·s par leurs arguments ! 

Merci à vous tou·te·s d’être au rendez-vous chaque jour pour découvrir une nouvelle arnaque sur l’étiquette ! Continuez de partager ce Calendrier du Vent dans votre entourage : ensemble, nous avons le pouvoir de faire plier les industriels et de mettre fin à leurs abus marketing.

Vous avez aimé cet article ? On a encore plein de sujets sur le feu : aidez-nous à continuer !

foodwatch est une association 100% indépendante qui refuse tout financement public ou dons d’entreprises qui pourraient présenter le moindre conflit d’intérêt. Ce sont donc vos dons qui garantissent notre liberté de parole et d’action pour enquêter, lancer l’alerte et faire bouger les choses. Ensemble, notre voix compte. Merci !

Je fais un don